Faire des trous volontairement dans la coque d’un bateau, est quelque chose de complétement irrationnel. Quand il s’agit de survie et plus particulièrement de trappes de survie, la chose prends tout son sens. Une attention particulière doit être apportée à l’emplacement de ces trappes. Il faut s’imaginer mentalement, le bateau retourné, chose pas simple !

Puis la tête en bas, trouver son chemin à travers tout de sorte de chose encombrant le passage, suite au retournement, pour enfin accéder à cette trappe, déverrouiller son accès et s’extirper tant bien que mal, sur le plancher du roof à l’envers.

Les choses se compliquent évidemment par tempête, vagues de plusieurs mètres, et bateau à moitié rempli d’eau. Mais ces trappes sont obligatoires pour obtenir l’homologation, donc ce brainstorming, cette analyse de l’absurde est incontournable :).

Je vous laisse découvrir ces trous béants réalisés dans les coques pour « survivre ».

NB : la dernière image montre la vue de l’intérieur sur l’aquarium géant. Quoi ?

Un peu d’imagination quand même …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :